Nouveautés -

Laminam présente son rapport de développement durable 2020

En suivant la perspective de développement qui oriente Laminam vers un processus de croissance durable, nous avons voulu poursuivre le parcours de communication et de partage de notre mode de fonctionnement au sein de notre entreprise, en présentant à nos différents actionnaires la deuxième édition de notre Rapport de Durabilité.

En 2020, malgré la situation difficile liée à la pandémie à l’échelle mondiale, Laminam a continué à mener des actions et des choix visant à mesurer et à maîtriser son impact, à garantir la santé et la sécurité de ses travailleurs, à créer et à investir sur l’innovation de ses produits de manière éco-responsable et à rendre ses usines de production plus opérationnelles.

Cette année, pour tendre vers un modèle d’entreprise plus respectueux de l’environnement, Laminam a réalisé une analyse interne plus approfondie, impliquant également Laminam RUS, entreprise qui gère l’usine de production de Dobrino, près de Moscou.

Laminam a choisi d’établir sa stratégie de croissance durable sur quatre principes, à savoir : la gouvernance, les produits, les personnes et les procédés, afin de garantir le respect des normes et des valeurs de l’entreprise. Pour ce faire, elle s’est dotée d’une Roadmap qui définit les actions et les objectifs à atteindre pour chaque principe clé : de la valorisation d’un environnement de travail inclusif, constructif et sûr, à un engagement sans faille visant à réduire l’empreinte écologique tout au long de la chaîne de valorisation.

Un effort qui est bien récompensé au vu des résultats obtenus :

  • En 2020, au sein des usines de production du Groupe (situées en Italie, plus précisément à Fiorano Modenese et à Borgo Val di Taro ainsi qu’en Russie, à Dobrino, près de Moscou) sa consommation d’énergie et ses émissions de CO2 ont baissé de 10 % tout comme ses autres émissions atmosphériques (bien en dessous des niveaux autorisés) notamment grâce à l’installation de dispositifs de réduction à charbon actif, respectueux du protocole de Kyoto, uniques dans le secteur.
  • Au sein de ses usines italiennes, Laminam a réduit ses prélèvements d’eau de 16 %, ses déchets produits de 23 % et sa quantité de produits d’emballage de 17 %.
  • 95 % du matériau précuit est réinjecté au sein du circuit de production ;
  • 100 % de l’eau utilisée lors du procédé est réutilisée dans le cycle de production ;
  • la quasi-totalité de ses déchets est recyclée ;
  • un taux croissant de ses emballages est récupéré (736 tonnes de matériaux récupérés en 2020, soit 3 fois plus qu’en 2018).

De plus, les surfaces en céramique Laminam contiennent au moins 20 à 40 % de matériau « préconsommateur », conformément aux certifications LEED et BREEAM. Dans certains produits Laminam, le taux de résidus générés en phase de précuisson réutilisés atteint 60 %.

Étant donné que les plaques sont réalisées à partir de matières premières naturelles, elles peuvent être facilement broyées et réutilisées dans d’autres cycles de production. Enfin, grâce à leur poids et à leur épaisseur réduits par rapport à d’autres produits en céramique, les plaques Laminam peuvent revendiquer avoir un plus faible impact environnemental notamment grâce aux opérations de transport.

De nombreux aspects du procédé de fabrication de Laminam reposent sur un modèle d’économie circulaire visant à réduire au maximum l’utilisation de matières premières, la consommation et le nombre de déchets, générant des flux de réutilisation et de récupération et augmentant la durée de vie du produit.

En 2021, d’importants investissements visant à renforcer la durabilité des procédés et des produits seront réalisés, avec passion et innovation, principes sur lesquels se fonde la philosophie de Laminam depuis toujours.

Download the 2020 Sustainability Report